Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/03/2015

Le léopard de mer

leopard de mer 1.JPG

(Février 2015)

leopard de mer 2.JPG

Le léopard des mer, "seigneur des glaces", fait partie des cinq espèces de phoques présents en Antarctique (avec ceux de Ross et de Wedell, le crabier et l'éléphant de mer).

S'il n'est pas le "super-prédateur" des mers australes (il sert parfois de dessert à l'orque!), ce n'est pas non plus un tendre de l'avis même des juvéniles d'autres espèces de phoques ni des manchots qui représentent respectivement 35% et 10% de son régime alimentaire, le reste étant couvert par le krill (45%) et quelques poissons (10%)...

leopard de mer 3.JPG

leopard de mer 4.JPG

Il se démarque des autres phoques, lourds et gras, par un corps plus "reptilien" et une tête puissante (dont la mâchoire comporte seize jolies dents) ; il fait penser, c'est selon, à un serpent, un dinosaure ou à Casimir (oui, celui de l'île aux enfants !).

Fait plutôt rare chez les mammifères, c'est la femelle qui est généralement plus grosse que le mâle (jusqu'à 4 mètres pour 500 kilos). Elle met au monde, après neuf mois de gestation, un petit "léopardeau" qui pèse déjà 30 kilos à la naissance ; elle l'allaitera pendant un mois et l'élèvera seule... 

leopard de mer 5.JPG

09b) Port Lockroy_244b.JPG

On recense très peu d'attaques de léopard envers l'homme (bon il y a quand même, en 2003, une plongeuse qui s'est faite entrainée par le fond et sans doute mangée toute crue).

Nous avons par contre été témoins de la vaine attaque d'un de ces phoques s'en prenant à ce kayak bleu qu'il a tenté de mordre à plusieurs reprises. Nos guides nous a raconté qu'un de ses condisciples avait réussi à crever un boudin de zodiac l'an passé !

09b) Port Lockroy_246bbb.JPG

leopard de mer 6.JPG

Le Léopard de mer doit son nom à sa vélocité, à sa férocité, et seulement accessoirement aux tâches sur son pelage. C'est un animal assez méconnu (même si on estime sa population à environ 300 000 individus), vu que son observation est très difficile en ces terres inhospitalière et inaccessibles en hiver.

C'est un phoque assez solitaire, et ne vit pas en colonie comme ses cousins les éléphants de mer. Si l'espèce, qui réside également au large des côtes australiennes, néo-zélandaises et sud-africaines, n'est absolument pas menacée, elle est cependant protégée en Antarctique par la "convention pour la protection des phoques de l'Antarctique".

leopard de mer 7.JPG

(Février 2015)

leopard de mer 8.JPG

Les commentaires sont fermés.